Endodontie

Le traitement endodontique est habituellement réalisé en une ou deux séances et comprend les étapes suivantes :

Première étape : 

1

Afin de permettre un traitement sans douleur, la dent à traiter est localement anesthésiée puis cette dent est isolée de la cavité buccale à l’aide d’un champ opératoire. Il s'agit d’une digue, c'est une feuille en caoutchouc qui est placée autour de la dent.

Cette étape permet d’isoler la dent de la salive, des bactéries présentes dans la cavité buccale.
 
 
endodentie-2

Puis la chambre pulpaire est ouverte, les canaux sont mis en évidence.

 

 

 

 

endodentie-3

Avec des limes les canaux sont lentement agrandis.
Ceci permet alors à l'aide d'une aiguille mousse de désinfecter et rincer les canaux de la dent et ainsi de les nettoyer.






 

endodentie-4
Ces différentes étapes sont réalisées sous microscope ce qui permet à l'opérateur de bien distinguer le nombre, la forme et le cheminement des canaux.
De même l'opérateur peut distinguer à l'aide du microscope le canal principal des canaux latéraux ou accessoires.
 
 

Deuxième étape :

Le retraitement endodontique des dents peut parfois s'avérer nécessaire dans le cas d’une recontamination du système canalaire.

Ceci peut être dû à plusieurs causes :

  • Des canaux étroits et courbés n'ont pas pu être suffisamment désinfectés et correctement obturés ;
  • Des anatomies canalaires ou apicales compliquées ne permettant pas une désinfection et une obturation satisfaisante ;
  • Des obturations ou couronnes pas étanches, permettant la colonisation bactérienne à partir de la cavité buccale
endodentie-5
Toutes ces causes entraînent très souvent l'apparition de granulomes à l' apex des dents, il s’ agit d’une formation kystique.
La dent est isolée à l’aide d’une digue. L'utilisation d'un microscope opératoire permet donc de détecter tous les canaux et de voir avec précision leur anatomie permettant ainsi un alésage plus précis des canaux.
 
 
endodentie-6
La désobturation, le nettoyage et la stérilisation des canaux déjà traités peut dans certain cas être très délicat et peu prendre plusieurs séances. Dans certains cas la mise en place de médicaments endocanalaires à différents intervalles s'avèrent être nécessaire.
 
Après une rigoureuse désinfection et un alésage adéquat conforme à l'anatomie canalaire et respectant la totalité de la longueur, une obturation étanche est réalisée.

Des radiographies doivent être réalisées à des intervalles réguliers pour évaluer la régression du granulome apical.